Menu Pages
TwitterRssFacebook
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookCheck Our Feed
Menu Catégories

Publié le mai 7, 2014 dans Actualité | 0 commentaire

Towns abandonné, un échec de plus pour l’accès anticipé

Towns, un jeu de gestion inspiré de Dwarf Fortress et de Majesty,  a été abandonné après avoir été sélectionné dans le cadre du programme Greenlight de Steam.

Disponible à l’achat en version alpha très tôt dans son développement, Towns a ensuite été soumis à Greenlight pour obtenir une présence sur Steam, quasi indispensable au succès d’un jeu sur PC.

Towns, paru le 7 novembre 2012 et vendu comme un jeu complet

En effet, la version parue sur Steam et toujours vendue à ce jour est en fait une version alpha, à laquelle il manque encore de nombreuses fonctionnalités pourtant promises par les développeurs.

Rien n’indique cependant qu’il s’agit d’une version alpha, Towns étant présenté comme un jeu complet.

Si le développement a semble-t-il continué ensuite, le développeur moebius affirmait hier qu’il ne pouvait plus continuer, le jeu ne rapportant plus suffisamment d’argent pour subvenir à ses besoins.

Towns abandonné

Towns 2, bonne ou mauvaise idée ?

Dans son post, moebius envisage de développer une suite à Towns, une idée étrange sachant tout le mal qu’avait causé la communication perçue comme mensongère autour de l’avancement du jeu.

A mon avis, l’équipe ferait mieux d’abandonner le projet et de le remettre à la communauté en rendant le code open source, permettant ainsi à chacun de collaborer au développement d’un concept qui, malgré tout, avait su séduire de nombreux joueurs.

L’échec de Greenlight et l’avenir sombre de l’accès anticipé

On le sait, Greenlight ne fonctionne pas, même Gabe Newell, patron de Valve, en est conscient.

Lors des débuts du système, trop peu de jeux étaient validés et les critères de sélection étaient parfois perçu comme peu équitables.

L’accès anticipé, plus récent, permet à un jeu d’être vendu dans une version alpha, avec la promesse d’un développement amenant plus ou moins rapidement à une version finale.

On le rappelle, Towns n’était pas disponible en accès anticipé sur steam, mais directement sur le site du développeur.

Le problème reste cependant le même, acheter un jeu en version alpha est un pari, une prise de risque, et ceux qui ont fait confiance à Towns ont perdu.

Mais à qui la faute?

Steam devrait-t-il protéger les consommateurs, comme dans le cas de Earth : Year 2066, dont la version alpha était bien trop pauvre pour mériter une page sur la plateforme?

Est-ce que les acheteurs ne peuvent s’en prendre qu’à eux même s’ils n’ont pas fait l’effort d’enquêter sur les développeurs?

Difficile de répondre à cette question, mon avis quant à l’accès anticipé restant très négatif, tant il prolifère aux dépends du bon vieux modèle des jeux finis et bien finis.

Et vous, que pensez vous de l’accès anticipé? N’hésitez pas à partager l’article et à réagir dans les commentaires!


Publier une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *