Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted on Avr 24, 2014 in Aperçus | 0 comments

Age of Wonders 3 : Premières impressions

Un 4X dont j’arrive à terminer une partie en moins d’une semaine? Quand en plus le jeu est bon, c’est assez rare pour mériter des premières impressions.

Avec le retour de la série XCOM, du Hack’N’Slash et la popularisation des rogue like, le jeu vidéo PC semble enfin retourner à ses premières amours.

Après un passage à vide à base de portages de jeux consoles et de jeux sociaux façon Farmville, la mode est en effet aux jeux complexes et  parfois même difficiles, bref, des jeux PC!

Age of Wonders 3 : Exploration, Expansion, Exploitation, Extermination

Age of wonders 3 magie

L’un des gens propres à la plateforme, le 4X, reste cependant très peu représenté. On citera notamment Civilization 5, qui aura eu du mal à convaincre jusqu’à sa deuxième extension Brave New World, ainsi que Fallen Enchantress qui, même avec son add-on Legendary Heroes, ne semble pas encore au top de son potentiel.

Age of Wonders 3 fait partie d’une série adorée par les amateurs du genre et dont la communauté créée encore des cartes pour le deuxième opus, Shadow Magic.

N’ayant jamais joué aux jeux précédents, je vous présente aujourd’hui les impressions d’un débutant.

Comme si ça ne suffisait pas, j’ai tendance à ne jamais terminer mes parties dans un 4X, n’arrivant pas à dépasser le stade de la deuxième moitié, dans laquelle l’empire est établi et où il faut le gérer correctement pour prendre l’avantage sur ses concurrents.

La simplicité, une force comme une faiblesse

Je préfère en effet la simplicité du début qui permet de se sentir en contrôle. En contrôle de chaque ville, chaque unité, de leurs trajets et du prochain bâtiment à créer, de la prochaine zone à explorer.

Dès que la carte est explorée, que les villes sont bâties jusqu’à la limite des empires ennemis, la sensation de contrôle diminue petit à petit. Il y a de plus en plus d’unités à gérer, un arbre technologique où les choix sont de moins en moins évidents, de même pour les bâtiments.

Il faut avoir une stratégie à long terme, garder à l’esprit toutes ses unités mais aussi les relations que l’on a avec les autres joueurs. Et si c’est la force incontestable du genre, c’est aussi sa faiblesse principale, qui le rend difficile à aborder.

C’est d’ailleurs entre autres parce que Civilization 5 a tenté de diminuer les éléments à garder à l’esprit qu’il a tant séduit les débutants tout en révoltant les initiés.

Age of Wonders 3 a pris le pari de simplifier l’aspect gestion d’empire en diminuant drastiquement le nombre de bâtiments disponibles et en ne laissant que peu de contrôle sur l’arbre technologique, qui n’est d’ailleurs pas vraiment un arbre.

Et avec moi, ça marche, d’autant plus que les différentes classes de dirigeants permettent de vraiment varier le gameplay.

Par contre, la race de votre civilisation ne changera guère que l’apparence des unité, ce qui est tout de même décevant, la classe restant le seul moyen de renouveler les parties.

Age of wonders 3 gestion d'empire

Les combats tactiques, le principal atout de Age of Wonders 3

Chaque armée compte jusqu’à 6 unités, que vous pourrez invoquer ou recruter, les héros comptant chacun pour une unité.

Cependant, au moment de lancer un combat, toutes les armées au contact avec celle qui a initié l’assaut sont susceptibles de participer, donnant à certaines bataille une envergure rarement vue dans un 4X.

Le plus souvent, ces batailles gigantesques se déroulent lors du siège d’une ville, puisque défenseurs et attaquant peuvent faire participer plusieurs armées, jusqu’à 6 en tout soit 36 unités par joueur.

Les affrontements sont donc parfois relativement longs ce qui ne m’a pas vraiment dérangé.

Le système de combat est en effet très agréable grâce à des attaques qui ne ratent jamais, des compétences variées et une grande importance apportée au positionnement.

Ces combats sont tellement intéressants que je vous conseille d’ailleurs de préférer les parties rapides, sur des cartes petites avec 4 ou 5 joueurs.

Age of Wonders 3 combats tactiques

Une ambiance envoûtante qui entraîne le fameux effet « Un.. tour… de plus…! »

Si la modélisation 3D des personnages est suffisante mais pas extraordinaire, les environnement quant à eux sont magnifiques, presque autant que les musiques.

Ces dernières me font d’ailleurs penser à Crusader Kings 2, tant elles sont entraînantes et capables de rendre le moindre massacre de gobelins aussi épique que la bataille du gouffre de helm.

Si l’on a clairement envie de continuer à jouer pendant des heures, cette envie est malheureusement tempérée par la difficulté à suivre ses armées lorsque l’on en possède plus de 5 ou 6.

Celles ci ne sont en effet pas indiquées sur l’interface, il faut donc à chaque fois les retrouver sur la carte et se souvenir de la mission qu’on leur avait donné, ce qui ne posera pas de problèmes aux joueurs habitués aux 4X mais qui fait partie des éléments qui me fatiguent rapidement dans ce genre de jeux.

J’insiste donc une fois de plus sur l’intérêt de paramétrer ses parties pour qu’elles se déroulent sur des cartes plus petites, avec moins de ressources disponibles, ce qui entraîne une augmentation du rythme de jeu ainsi qu’un nombre réduit d’unités à gérer.

Je finirais simplement par dire que je compte continuer à y jouer, en espérant que l’aspect gestion d’empire sera amélioré dans les futures mises à jour.

Et vous, avez-vous pu essayer Age of Wonders 3? Y a t-il des vétérans de la série qui pourraient donner leur avis?