Si les TCG online permettent plus d’interactions, les CCG quant à eux ont l’avantage d’être gratuits.

Si vous n’avez pas encore lu mon article sur la différence entre CCG et TCG, commencez par là, même si vous avez une idée à ce sujet.

Cette différence a en effet un énorme impact sur l’expérience de jeu, il est donc important de bien la comprendre.

Un autre élément à prendre en compte est l’investissement conséquent nécessaire pour profiter d’un Jeu de Cartes en Ligne.

Cela veut dire que si le jeu qui vous intéresse dans cette liste n’est pas encore sorti, vous feriez peut être mieux de patienter au lieu d’en choisir un déjà disponible.

Maintenant que tout est clair, la liste!

Card Hunters

Avec une sortie prévue le 12 Septembre, Card Hunters propose une combinaison entre un rpg tactique style Donjons et Dragons et un Jeu de Cartes à Collectionner.Card hunter temple

Vous dirigez un groupe d’aventuriers que vous équipez d’objets correspondant à des cartes et qui se déplacent sur un plateau représentant le Donjon.

Ces cartes sont pré déterminés en fonction de l’équipement et forment le Deck de chaque personnage, chaque carte correspondant à une action.

Les modes de jeu disponibles à la sortie sont l’exploration solo de donjons donnant droit à des récompenses ainsi qu’un mode PvP en 1 contre 1.

Card Hunters est Free to Play avec monnaie premium, principalement utilisée pour acheter des avatar alternatifs et des aventures supplémentaires, ainsi que des loots bonus.

Le site : Card Hunters.

Mon avis sur Card Hunters :

Si je me base sur mes impressions et mes recherches, Card Hunters s’annonce comme un très bon CCG solo.

Cependant, je n’arrive pas à comprendre pourquoi un mode coopératif n’est pas disponible au lancement, tellement le jeu s’y prête!

A tel point que j’étais convaincu qu’un tel mode était déjà disponible, d’où ma déception.

J’y jouerais tout de même un moment pour me faire une idée, surtout sur le PvP et la façon dont la progression se déroule.

Si le mode solo est aussi agréable que les previews l’affirment, il pourrait s’agir de l’exception à la règle de l’investissement : Un bon petit jeu PvE en parallèle avec un jeu plus orienté PvP;

Might and Magic : Duel of Champions

Duel of champions collectionDuel of Champions ou DoC est le résultat de la politique d’exploitation de franchises d’Ubisoft combiné à celle du Free to Play sur PC.

Convaincus que le jeu PC doit être F2P et en ligne ou qu’il sera condamné à être piraté en masse, les petits gars d’Ubisoft proposent de plus en plus de jeux sur ce modèle.

Quoi qu’il en soit, DoC est beau, agréable à jouer et il est parvenu à séduire durablement un nombre important de joueurs actifs.

Le jeu se déroule de façon classique en ajoutant toute fois une notion de positionnement, les parties se déroulant sur un plateau comportant des lignes sur lesquelles vos créatures peuvent se déplacer.

Vous êtes représenté par un Héro disposant de points de vies et de compétences propres.

Le gameplay est relativement profond et varié et s’améliore à chaque extension.

Une campagne PvE permet de se familiariser avec le jeu et de gagner un nombre conséquent de Packs et le PvP se compose d’un mode Ranked classique (1v1 en fonction de votre classement), de tournois Suisses (3 parties d’affilé, une récompense suivant vos résultats) et un tournoi Jackpot (le meilleur remporte la mise des autres participants).

Chaque participation à un tournoi coûte un ticket que vous pouvez soit acheter soit gagner avec les succès et la récompense quotidienne.

D’après les experts, jouer gratuitement de manière compétitive est possible mais cela vous prendra quelques mois pour avoir un Deck susceptible de fonctionner à très haut niveau.

Le site : Duel Of Champions.

Mon avis sur Duel of Champions :

J’avais déjà essayé DoC lors de sa sortie et je n’avais pas été conquis.

Je trouvais en effet que le jeu manquait de personnalité et que les options pour progresser en Free to Play étaient trop limitées.

Les modes tournois n’étaient pas encore présents et rien ne m’a vraiment motivé à continuer.

1 an après sa sortie, force est de constater que le jeu est suivi par ses développeurs : Nouveaux modes de jeux, nouvelles cartes, plus de récompenses pour les joueurs gratuits, DoC est sur la bonne route.

De même, un moyen d’acquérir une carte de son choix est en travail, une fonctionnalité largement demandée par les joueurs.

Cependant, je regrette toujours l’absence de modes importants, comme le 2v2, le Draft, le Sealed, bref, tout ce qui fait la force de jeux comme Magic The Gathering.

En conclusion je dirais qu’il s’agit d’une option très solide si vous êtes à la recherche d’un bon CCG qui vous occupera un long moment et que vous avez la patience d’agrandir peu à peu votre collection.

Hearthstone : Heroes of Warcraft

Quand Blizzard fait un jeu, le monde entier s’y intéresse, même quand il s’agit d’un CCG digital, un genre de niche sur lesquels on ne les attendait pas.hearthstone-screenshot6.jpg

Le plus grand bénéfice de Hearthstone est sans doute la compétition écrasante qu’il va représenter sur le marché des CCG, forçant tout les autres jeux de ce style à s’améliorer ou à disparaître.

J’en ai déjà parlé sur le HackNRecap de Hearthstone et je me contenterais de résumer brièvement ce que j’y ai dit.

Les modes de jeu disponibles sont les affrontements contre des IA de différentes difficulté, les match Ranked contre un joueur de son rang et l’Arène, un équivalent du mode Draft classique.

En gros, 30 assortiment de 3 cartes aléatoires vous sont proposées et vous devez à chaque fois en choisir une pour finalement former un Deck, de 30 cartes donc, afin d’affronter d’autres joueurs.

Et ce mode change tout.

Dans un CCG comme dans un TCG, la puissance du Deck dépend grandement du nombre de cartes auxquelles vous avez accès, ce qui rend le tout fortement Pay to Win.

Mais avec un mode Draft, tout le monde est au même niveau et les affrontements dépendent un peu de la chance et beaucoup du skills des joueurs.

Si l’on ajoute à cela un maximum de 2 exemplaires par carte contre 4 pour DoC, il faut grossièrement deux fois moins de temps pour compléter sa collection.

Evidemment cela ne tient pas compte de la vitesse d’acquisition de la monnaie IG, qui est assez lente dans Hearthstone, mais sachant que l’on peut convertir ses cartes en trop en poussière arcanique pour crafter celles que l’on veut, il s’agit potentiellement d’un système plus rapide pour les joueurs gratuits occasionnels.

Il ne faut cependant pas perdre de vue que le jeu est encore en beta et que l’on ne sait pas encore à quel rythme les ajouts de contenu seront disponibles, une caractéristique importante pour tenir les joueurs en haleine.

Mon avis sur Hearthstone :

Rien à dire, le jeu de Blizzard va sans doute être l’un des, si ce n’est le plus gros acteur du marché du CCG.

Tout le monde pourra y jouer facilement, faire une ou deux partie, personnaliser un peu son Deck et passer à autre chose.

Il y a aussi un certain potentiel pour les joueurs plus Hardcore mais encore une fois, ceux ci seront rapidement lassés si le contenu n’est pas régulièrement mis à jour.

Personnellement, j’ai passé de nombreuses heures à regarder les streams de Kripparian et les vidéos de Totalbiscuit, deux personnalités influentes dans l’univers du Streaming et j’étais très enthousiaste.

Et j’y jouerais, comme tout le monde, mais pendant combien de temps?

Au risque de me répéter, tout dépend du rythme d’ajout de contenu et de nouveaux modes.

Car en terme de contenu et de modes, l’un des jeux de ma liste de TCG risque bien de ridiculiser tous les autres.